La valeur de l’effort

Bien ? Allez aujourd’hui c’est la base : quelle est la valeur de l’effort ?

Alors tu-vois, la valeur que l’on attribue aux choses, le prix pour lequel on pourrait payer telle ou telle chose, est intimement liée à la quantité d’énergie nécessaire à la création de cette chose. Cuisiner un canard à l’orange demande plus d’énergie qu’une purée mousseline. Une multinationale représente plus de valeur qu’une boutique. Tu me comprends.

Alors regaaarde, comment les quantités d’énergies s’accumulent pour l’existence des choses de valeur. L’accumulation d’énergie, crée des objets plus durables, plus massifs, plus lents à la création. Une colonie de bactéries se développe rapidement parce que chaque petit individu bactérien demande un minuscule investissement énergétique pour son développement. Le petiot représente peu de matière, peu d’énergie, et son impact sur l’environnement est faible. Un animal ou une plante en revanche, va croître longtemps, avoir faim et se nourrir beaucoup. Il ou elle lentement parti de l’environnement pour construire des structures complexe plus durable. Continuer la lecture de La valeur de l’effort

Tuer la procrastination

Coco bel oeil, aujourd’hui on va se faire une série d’article pour arrêter de rien foutre. Il s’agit de remettre sa paresse à demain.

D’une, je trouve dommage d’avoir de bonnes idées et de ne pas essayer de les torcher. Tu veux que je te dise? il y a un fossé entre ce que l’on dit vouloir et le résultat qu’on en tire. Faut pas être surpris de l’échec , vu le peu d’effort que l’on fournit pour satisfaire nos envies. Ouais, rares sont ceux qui se donnent les moyens de réussir.

Pour beaucoup d’entre nous, ça demande pas grand chose pour ouvrir des yeux ronds comme des queues de pelles… Pourquoi tu a tant de mal à te sortir les doigts du cul, alors que c’est pourtant le seul, le seul et unique moyen vers la réussite et vers un peu le contrôle de sa vie. Cette série d’articles ne vise pas à critiquer les choix et les mode de vie de certain(e)s, et de la majorité. S’agit plutôt ici de motiver ceux qui veulent accomplir plus, à avoir plus d’expériences extraordinaires, et à vivre selon leurs envies profondes.

Oui. Je suis convaincu que pour l’immense majorité, on fournit peut être 1/4 de notre immense potentiel dans notre vie de tout les jours. Non sans déconner, si tu voulais vraiment réussir, tu serais pas là fiston. Si la plupart se cantonnent à cet effort minimum, c’est avant tout par manque d’entraînement et de repères. Seulement, l’univers se branle d’entendre les excuses et les diverses raisons de remettre les choses à plus tard. L’univers n’attends personne, et toi encore moins. ARRETE DE PERDRE TON TEMPS. MAINTENANT. capito? Notre énergie n’est pas infinie, nos lamentations ne ramèneront pas une heure perdue. Continuer la lecture de Tuer la procrastination

Ce que le peuple viking m’a appris

Hej hej, les voyages font parti des choses que l’on paye pour s’enrichir.  Je reviens de 6 mois en Suède et je te peut raconter les 5 choses fondamentales que j’ai appris dans la façon de vivre des Suédois(es) et que je n’ai pas vu ailleurs.

I. Le viking prends ses pauses. Qu’on lui foute la paix.

Rappelez vous une des qualités fondatrice du charisme est la faculté de ne pas stresser, ou du moins, de ne jamais le  montrer. Le plus simple pour ça, c’est de ne vraiment pas stresser.
Avant d »etre à l’aise dans toute situation, de danger, de prise de parole, de tension et de discordes commence par être à l’aise au quotidien.

Concrêtement etre à l’aise au quotidien ça veut dire quoi? A l’image de nos amis scandinaves c’est d’abord avoir une hygiene de vie saine. Une alimentation riche en verdure, un rythme du sommeil propre. Je me souviens d’une jolies blondes qui allaient se baigner de très bon matin en hiver, dans une eau à 4°. #BadAss

Il serait faux de dire que le Suédois moderne est un non stressé. En revanche, ils m’ont semblé bien plus posés et plus calmes que dans les pays du sud de l’Europe. En grande partie grâce à ce détachement entre leur égo et le travail. Je ne peut m’empêcher de constater à quel point les français sont bien souvent déprimés par le travail et y vont à reculons. Le Suédois a la chance d’avoir une culture ouverte à la pause (appelée fika : on y sirote des boissons chaudes ) et à la bonne ambiance. Cela évite le stress au travail. Cela favorise la motivation et la productivité. Relax.

Bilan: Prenez de vrai pauses et travaillez lorsqu’il faut travailler. Ne mélangez pas les deux, ça s’appelle de la procrastination cachée. Continuer la lecture de Ce que le peuple viking m’a appris

Eliminez les mauvaises habitudes qui VOUS pourrissent la vie, atteignez excellence

« Nous somme ce que nous faisons de manière répétée. L’excellence donc, n’est pas un acte, mais une habitude ».

Aristote le dis bien. Le changement vers l’excellence c’est ce que je recherche.Et le résultat dépends grosso-modo d’un rapport à l’auto-discipline. L’auto-discipline est la fondation d’habitudes des Badass et Badasses de ce monde.

Les comportements et habitudes qui imposent le respects ont cette réputation d’être exceptionnels et irréalisables justement parce qu’ils sont difficils à réaliser et qu’une partie seulement de la population est capable de maintenir l’auto discipline suffisante au succès. Se lever à 5h du matin pour aller à la muscu, ça épate. Car c’est difficil et qu’on a un milliard de raisons de ne pas le faire. INSTAURER DES BONNES HABITUDES EST LA CLEFS DE LA MAITRISE, mais avant d’instaurer des bonnes habitudes, il faut se défaire des mauvaises habitudes!!

Parce qu’une habitude est plus solide que la motivation passagère, je vous propose aujourd’hui de voir dans votre vie les comportements dont vous êtes l’auteur qui vous pourrissent la vie de l’intérieur.

Continuer la lecture de Eliminez les mauvaises habitudes qui VOUS pourrissent la vie, atteignez excellence

4 trucs pour bien commencer la journée

Hello, folks!

Comment bien commencer sa journée?
Question importante tant les matinées sont récurrente dans notre vie. 

De toute évidence, elle mérite qu’on y réfléchisse un peu, car une bonne matinée c’est optimiser la journée a venir, et en gros la qualité de vie générale. Alors certes, se lever ramollo, faire un brin de toilette et partir au boulot direct c’est le quotidien de la plupart.

Je vous propose quelque petits plus qui sont intéressants pour commencer la journée avec une max d’énergie.

On est pas de bonne humeur dans la fraîcheur du matin avec un toast et une mandarine? Je crois bien que si! Alors voici quelques trucs qui me donnent la pêche pour la journée à venir:

Continuer la lecture de 4 trucs pour bien commencer la journée

Badass oui, mais à quel prix?

Salut, salut,

Combien faut-il de ronds pour vivre intensément? On peut se donner une idée de notre budget.

Pour y répondre, reculons de trois pas et regardons quels sont les choses qui demandent que l’on renverse nos poches en quête d’argent.

Le budget autonomie, car c’est le début de la liberté

C’est un point crucial, et je l’annonce en premier. Il n’y a pas de liberté sans autonomie. Il faut pouvoir vivre par soi même, et survivre en société par soi même. Etre autonome, c’est avant tout être capable d’assurer un revenu suffisant pour garantir les bases de la vie en société (en imaginant que vous avez de vivre en société hein.). De nos jours, l’air n’est pas encore payant, mais l’eau et la nourriture le sont.

L’alimentationbillets, panier, euros

 

Savez vous à peu près quel est votre budget alimentation/eau? C’est un premier pas, voila ce qu’il faut gagner tout les mois au minimum. Si vous faites du sport, et que vous mangez équilibré, ce budget peut être important. Je chiffre le mien autour de 200 – 300 euros, dépendant des mois.

Bien entendu, la qualité des aliments que vous achetez, et le lieu de vos achats joue pour une grande part dans ce budget.

Continuer la lecture de Badass oui, mais à quel prix?

Savoir donner, savoir reigner

Yo, salut!

J’ai fait un rêve un peu perturbant ou je filais mes chaussures à quelqu’un qui en avais déjà.
C’est assez cliché mais au fond ne pensez vous pas que l’on ne peut se sentir accompli que si l’on aide les autres? Un peu tout le monde, en faite, en apportant du bon à notre entourage.

La générosité, l’altruisme est un trait de comportement qui, en plus de profiter aux autres, fait que l’on est serein dans notre tête. Les fois où l’on rends les gens heureux, on en est fier.

Il y a quelque mois de cela je faisait de la paperasse dans un bar à Nice pour organiser une sortie en car à Monaco avec 150 étudiant(e)s étrangers et je me souviens bien que le groupe de jeunes à la table à coté de moi m’a offert un demi de leur girafe, par générosité.

Continuer la lecture de Savoir donner, savoir reigner

Stratégie et spontanéité est-ce bien compatible ?

Ladies and gentlemen !

Tout de suite nous allons aborder un sujet particulier qui ne m’a pas paru évident dans ma démarche de recherche des comportements-bien-foutus.

Comme l’indique le titre, nous allons parler de stratégie ce qui est d’une manière plus ou moins anticipée d’approcher les événements. Et d’autre part nous allons discuter de spontanéité soit de « comportement naturel » , imprévisible, sans prise de choux. Ces deux attributs peuvent ils trouver leurs place dans une même personnalité si l’on cherche à optimiser un comportement, ou plus généralement à devenir badass?

Le Joker possède un mélange subtil de stratégie et de naturel qui rends le personnage si attrayant aux yeux du spectateur qu’on aurait presque envie de le prendre pour modèle, non?

Il prévoit ses coups à l’avance et prends les mesures nécessaires pour triompher sans rien perdre de son superbe, avec une attitude qui semble erratique. On apprécie sa personnalité dans l’exécution de ses stratégies.

D’abord, ce que je veux dire par stratégie dans cecontexte, est bien un comportement pré-réfléchi, orientés vers un objectif. Exemple de comportement stratégique: prévoir d’être attentionné envers Mr Le patron pour gratter son avancement, prévoir d’embrasser la fille à la fin d’un rendez vous galant ou encore de manière plus dissoute : faire en sorte de montrer un haut niveau de confiance en soi.

Ces comportements là sont certes relativement basiques

Continuer la lecture de Stratégie et spontanéité est-ce bien compatible ?

Seul l’insatisfait atteint sommet

Hej bonsoir!

Ce soir j’ai reçu un message d’un amis qui me demande quelle serai ma réponse à la question suivante :

« Pourquoi fais-tu de la musculation?
Et plus généralement, comment éviter que les gens pensent que si l’on en chie s’améliorer c’est parce que l’on ne serai pas satisfait de ce que l’on est? »

C’est une question très pertinente ( big up a toi Yoyo!) et à laquelle j’ai eu à faire aussi… en particulier à mes débuts dans la musculation.

Eeeh mais dites donc et pourquoi au début?
Est-ce parce que c’est là qu’on est le plus vulnérable?  Bingo, on affiche notre physique de moineau en pensant qu’on a fait deux ou trois muscles qui méritent la considération, et forcément les rageux sautent sur l’occasion de se moquer de la transformation.

-Pourquoi tu fais ça? ça sert a rien la muscu, le hand ça c’est du sport, au moins tu t’amuse. Un admirateur jaloux, 2012 😉

Pensez vous que l’on pose cette question avec un air sarcastique à Teddy Rinner, en soupçonnant chez lui un vide sentimental? Continuer la lecture de Seul l’insatisfait atteint sommet

Le leader balaye les broutilles

Hello comment ça va bien?

En tant que ex-hésitateur confirmé sur le choix existentiel de la danette, de la mousse au marron et des innombrables goûts de yaourts au fruits, je vous présente le premier article sur l’art de faire des petits choix, et d’en tirer parti pour s’imposer en leader au quotidien.

Les petits choix sont ces différentes questions qui nous demandent de raisonner sur un « problème » qui a un tout petit impact sur notre futur.

Par exemple: hésitater (c’est un mix entre hésiter et se tater) 5-10 minutes entre deux achats de prix modéré, ou encore définir aussi la couleur d’un café ou décider du nombre de sucres dans un vêtement.

On en trouve partout du matin au soir, nous les appelons micro-décisions… ou même les broutilles. 

Ces petits choix ne sont pas des événements néfastes dans journée, bien au contraire, ils nous ramène au présent si l’on s’est égaré dans nos pensées. C’est, une occasion de personnaliser sa journée, en apportant des petites touches de préférences personnelles et d’influence de notre personne sur l’environnement.

Pourtant lorsqu’on parle d’une broutille on parle de détail insignifiant et si on en parle c’est seulement parce que les gents se prennent régulierement la tête dessus. Et c’est bien connu, celui qui hésite est perdu.

Continuer la lecture de Le leader balaye les broutilles