confiance en soi, badass, saut, extrème

Devenir une brutasse de confiance en soi

Avoir 100% confiance en soi doit être une de vos priorités.

Car c’est quelque chose que l’on utilise tout les jours et que l’on utilisera toujours.  La confiance en soi, c’est ce qui permet d’être relax et de profiter de la vie, et c’est aussi ce qui permet d’être efficace quand on passe à l’action.

Pour certains cette faculté à croire en ses capacités a grandit avec eux pendant l’enfance et l’adolescence. Pour d’autres cette période n’a pas fournis l’environnement et les expériences qui auraient permis de développer une confiance en soi costaude.

D’ailleurs qu’est-ce qui fait que l’on est un véritable badass?

En numéro 1: DOMINER TOUTE PEUR, et donc être la confiance incarnée. C’est ce qui donne l’attitude décontractée, à l’aise, maitrisée dans toute situation, et qui permet de prendre les bonnes décisions là ou pour tout la plupart il n’y aurait que peur, panique et hésitation. C’est ma règle numéro 1

Avoir confiance en soi c’est être à l’aise, et connaitre ses capacités.

Dans cer article, nous verrons que dominer la peur, c’est la base de toute progression.

Pour être à l’aise il faut avoir appris à dominer ses peurs. Dominer la peur est l’essence de la confiance, et le reste en découle naturellement.

Toute les actions qui nous font peur sont les actions qui nous font grandir. On parle souvent de zone de confort et d’inconfort. Lorsque l’on quitte sa zone de confort, c’est à dire la zone des choses connues, que l’on a l’habitude de faire, les environnements que l’on maîtrise déjà, alors la réaction est parfois forte. Confusion mentale et émotivité exacerbée, mais aussi des signes physiques, transpiration, rougeur, accélération du coeur et tension dans la cage thoraciques etc.

Dominer la peur est le pilier de la confiance

Tout ces foutus symptômes sont assez casse-***** il faut bien l’admettre. Et la difficulté c’est de se dire, allez, ballek, je le fais.

Et pour dominer sa peur il ne faut pas faire autre chose qu’agir. Il n’y a pas de secrets pour cela, une personne terrifiée à l’idée de sauter à l’élastique n’a qu’une option pour dominer sa peur, celle de SAUTER. S’assurer que le fil est bien accroché, piquer une tête dans le vide, et remonter 2 minutes plus tard avec un mental plus puissant que celui du type qui stresse encore sur le pont.

 Dit oncle Tidju, y’a-t-il des techniques particulières pour dominer sa peur?

Cela dépends beaucoup des gens. Certains préferent agir immédiatement en réfléchissant le moins possible. D’autres utiliseront des techniques de respirations profondes, et essayent de rationaliser la peur en voyant que tout-va-bien.

Mais ici en exclus totale, je peut vous conseiller une technique que vous n’avez peut être jamais lu ailleurs. Si vous devez faire quelque chose qui vous fait peur, et que vous cherchez à maîtriser vos émotions, ayez bien mangé.

Eh oui! Figurez vous que le centre de contrôle conscient du comportement que les psychologues appellent souvent système de type 2, est responsable de la volonté … et du self-control!

L’utilisation de ce système 2 est très consommateur en glucose, lorsque vous savez que vous devrez utiliser intensément votre maîtrise de vous, ou que vous devrez vous concentrer, assurez vous de ne pas manquer de sucre! De nombreuses études ont été réalisées sur ce phénomène de « déplétion de l’égo »,  d’ailleurs je vous conseille vivement la lecture de « Penser vite et lentement » de Daniel Kahneman ou il parle de la perte de self-control lorsque notre taux de sucre sanguin chute.

Comment est-ce que Tidju surmonte la peur?

Chacun a sa méthode, je vais partager la mienne qui est devenue assez robuste à force de la répéter. Lorsque quelque chose m’effraie je ressent le besoin impérieux de le faire, et en même temps je flippe bien. Mais intérieurement je suis TOTALEMENT HONNÊTE ENVERS MOI MÊME. Je sait que j’ai peur. Je sait aussi que je serais fier de moi d’accomplir telle ou telle chose. Je sais aussi que je vais en chier, que je vais être maladroit.

Mais je sait que le regret de ne pas le faire sera cuisant, et que la fierté d’avoir dépassé ma peur est écrasante face au malaise que je vais devoir affronter

En vérité c’est une manière de procéder qui s’est installé à force de … plusieurs milliers? d’abordages de filles inconnues pour améliorer ma drague, et plus généralement mes compétences sociales. Cette approche face à l’appréhension c’est installée à chaque fois que les choses m’effraient et je prends cher, mais le plus souvent, je me lance.

Je suis de ceux qui se collectent et détendent les poumons, respirent profondément et font de leur mieux pour bien s’ancrer dans leur corps avant d’agir. Et dès que je sent que je peut le faire, je ne laisse pas filer la sensation et je plonge.

C’est a force de se lancer dans l’inconfort que l’on s’enrichit et que le difficile deviens facile, presque sans que l’on s’en aperçoive.

Et un beau jour vous devenez un expert de votre domaine, alors faite aujourd’hui ce que les autres n’osent pas faire et demain vous ferez ce que les autres ne peuvent pas faire.

A bientôt et bonne soirée,

Tidju!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *